Texte de présentation

Île de La Réunion
Été 2018

 

Il restera
La féérique brume sur la forêt de la Bélouve
Les véroniques arbustives
Les architecturales fougères arborescentes
Les troncs dansants des tamarins et leur fascinant feuillage
Et la prévenance des filaos

Il restera
La curiosité de l’oiseau de la Vierge
Tout au bout des yeux, les lignes hautes du paille en queue
Les colonies bruyantes du tisserin gendarme et la splendeur de leurs nids
Les variations dans le vol des zoizos lunette
Et la troupe de tuit-tuit qui suit votre chemin

Il restera
Les ciels d’un bleu pur, ou aux nues déchirées par des vents contraires
La course des vapeurs
L’arc en ciel quotidien entre terre et mer
Le soleil toujours plus beau allongée dans l’ombre
Et le croissant de lune éclairé par-dessous

Il restera
L’irrésistible dimension des paysages
Les hauts et le bas
La dantesque plaine des sables et le surnaturel Enclos de la Fournaise qui nous rend si petits
La robe blanche du Grand brulé couchée jusqu’à l’océan
Et la ronde des grands cirques

Il restera
Les sensations
Flotter dans le Bassin la paix
Ne plus connaître de mots assez beaux pour raconter la nature et les paysages
N’être plus que l’odeur de la pluie sur la terre chaude
Ou fermer les yeux de délice pour un boudin créole

Il restera comme à chaque fois
Les Hommes
L’affirmation d’un sourire dans le regard
La disponibilité à la conversation
Les mélanges visibles et les autres
Et toujours, toujours si peu de différences

IB / 11-09-2018

Extrait de photographies de voyage
Île de la Réunion