Présentation

Les Nymphes
Série de 15 photographies réalisée entre avril et mai 2019

Dans la mythologie grecque et romaine elles sont les divinités subalternes qui personnifiaient les forces vives de la nature
Elles présidaient aux divers phénomènes naturels comme les sources, les nuages, les arbres, les grottes, les prairies, les montagnes… Et étaient spécialement chargées de prendre soin des plantes et des animaux
Leur nom vient du grec ancien νύμφη / númphê, signifiant généralement « jeune fille » et, selon les contextes, « jeune fille en âge d’être mariée », « fiancée » ou « vierge »
Elles étaient généralement représentées par de jeunes et jolies filles nues

Ce nom a été donné aux petites lèvres de la vulve
Les Nymphes sont les gardiennes de la source précieuse censées guider le flux et le phallus

Et enfin, la nymphe est l’ultime étape de transformation des insectes
Elle est le passage de l’état larvaire à l’insecte adulte

Cette série Les Nymphes vient questionner le beau en offrant à voir des sexes de femmes, des pubis, couverts de poils pubiens et d’objets de nature
A l’heure où, en France notamment, le poil est considéré comme inesthétique surtout chez la femme; je vous invite à porter un regard poétique sur cette partie du corps semblable à une coupe, un vase; oserai-je dire un calice
De la même manière “les objets de nature” viennent surligner ce questionnement, ouvrant la possibilité d’un paysage poétique fait de formes et de textures

Cette série de photographies est tirée sur un papier fine art dit “Canson” au format 6.5x10cm et présentée sous une Marie-Louise 24x30cm
Première présentation au public lors du Petit Marché de l’Art, à Rennes, le 2 juin 2019